Comment se former à l'anesthésie-réanimation ?

Comment se former à l'anesthésie-réanimation ?

L'anesthésie-réanimation et médecine péri-opératoire (ARMPO) est une spécialité médicale extrêmement diversifiée en terme de possibilités d'exercice. En effet, ce diplôme d'études spécialisées permet d'accéder à des postes d'anesthésistes, de réanimateurs chirurgicaux / médicaux / polyvalents, ou encore de médecins de la douleur voire même de médecins spécialisés en soins palliatifs. De plus, un médecin anesthésiste-réanimateur (MAR) est libre d'exercer en hôpital public ou en clinique privée... Pour complexifier le tout, il est possible d'associer ces différentes fonctions dans différentes proportions.

Par exemple, il est possible de négocier un contrat mélangeant un poste d'anesthésiste à mi-temps dans une clinique privée avec un poste de réanimateur dans un centre hospitalier universitaire (CHU).

Chacune de ces surspécialisations comporte ses propres particularités, ses connaissances théoriques et compétences pratiques. Chacune évolue, très rapidement, dans leur coin. Ainsi, il est difficile pour chaque MAR de se maintenir à jour après sa formation initiale alors que cela est indispensable dans l'intérêt des patients.

C'est pourquoi nous allons voir dans cet article comment se former à l'anesthésie-réanimation de manière efficace et comment rester performant tout au long d'une carrière.

Cet article concerne toutes les personnes intéressées par cette spécialité : du plus jeune étudiant en médecine jusqu'aux praticiens aguéri en quête de nouvelles ressources.

Avant de commencer le début...

Avant d'approfondir certains sujets spécifiques de l'anesthésie-réanimation, il est indispensable d'avoir acquis les bases. La formation initiale commence à être dispensée dès l'externat de médecine.

En effet, le collège national des enseignants d'anesthésie-réanimation (CNEAR) édite régulièrement le référentiel d'anesthésie-réanimation et médecine péri-opératoire comportant les cours officiels de la spécialité faisant foi pour les épreuves classantes nationales (ECN).

Dans ce livre, vous accéderez surtout aux connaissances théoriques de base à avoir en réanimation, concernant les principales pathologies traitées ainsi que les problématiques spécifiques à cette spécialité dont l'éthique médicale. Quelques chapitres sur l'anesthésie sont aussi présents, mais sans rentrer dans les détails.

Formation initiale

Après avoir réussi les ECN et choisi la meilleure spécialité médicale qui existe, il est obligatoire d'avoir une formation initiale de qualité.

La formation pratique passe forcément par les stages du quotidien à l'hôpital, au contact de médecins séniors, d'infirmières et surtout de patients. Je n'insisterai pas dessus aujourd'hui, puisque je publie régulièrement mes bilans de stage sur ce blog.

Concernant la formation théorique, je vais commencé par vous parler de la plateforme nationale SIDES NG. Celle-ci dispense à tous les internes, de toutes les spécialités, des cours au format vidéo, d'environ 20 minutes, concernant l'ensemble des aspects de notre futur métier. Ces cours sont généralement réalisés par les professeurs les plus compétents en la matière et sont d'une qualité rare.

Officiellement, à côté de cela, la formation des internes est complétée par des cours dispensées à la faculté ou au CHU de rattachement. Cependant, personnellement, ceux-ci sont très souvent annulés, surtout en cette période de crise sanitaire à la COVID-19.

En revanche, par chance, vous pouvez tomber dans des services hospitaliers où des médecins séniors sont très pédagogues et dispensent des cours aux internes.

Enfin, l'association des jeunes anesthésistes-réanimateurs de France (AJAR) propose chaque année un congrès appelé WeARe (signifiant "week-end d'anesthésie-réanimation") afin d'accueillir les nouveaux internes et leur présenter la spécialité ainsi que les différentes problématiques du moment. La plupart des interventions sont retransmises sur leur chaîne YouTube.

Appronfondissement

Pour approfondir ces notions de bases, le CNEAR a édité tout récemment de multiples ouvrages à destination de l'ensemble des professionnels de santé. Tous les thèmes récurrents de notre spécialité y sont ou vont être abordés.

Hémodynamique

Un des premiers livres publiés dans ce sens a été celui-ci : Manuel d'hémodynamique appliquée en anesthésie-réanimation et lédecine péri-opératoire.

Cing parties sont proposées :

  1. Physiopathologie appliquée : retour veineux et débit cardiaque, précharge-dépendance, couplage excitation-contraction, fonction ventriculaire droite et interaction VD/VG, fonction systolique et diastolique du VG, pression artérielle et perfusion d'organe, oxygénation tissulaire.
  2. Outils diagnostiques : utilisation de la PA, PVC et PAPO, monitorages du débit cardiaque et de l'oxygénation tissulaire
  3. Outils thérapeutiques : les vasopresseurs, les inotropes positifs, les anti-arythmiques, les assistances circulatoires de courte et longue durées
  4. Situations cliniques : choc cardiogénique, choc vasoplégique, choc anaphylactique, choc obstructif, tamponnade, hypoxémie d'origine hémodynamique, intoxications aux cardiotropes, myocardites, arrêt cardio-circulatoire, troubles du rythme et de la conduction graves
  5. Médecine péri-opératoire : gestion des traitements cardiotropes, évaluation préopératoire dur risque cardiaque, biomarqueurs cardiaques et hémodynamiques, complications cardiovasculaires, fibrillation atriale.

Il s'agit clairement d'un livre indispensable dans notre spécialité.

Ventilation artificielle

Très souvent associée à l'optimisation hémodynamique, le contrôle des voies aériennes et la ventilation mécanique fait partie inhérente de notre métier. La publication d'un ouvrage sur ce thème par le CNEAR a été fortement attendue : Manuel de ventilation appliquée à l'anesthésie-réanimation et médecine péri-opératoire.

Le même sommaire est au rendez-vous :

  1. Physiopathologie
  2. Outils diagnostiques
  3. Outils thérapeutiques
  4. Situations cliniques
  5. Médecine péri-opératoire

Echographie

Peu importe votre lieu d'exercice, la maîtrise des techniques d'échographie devient aujourd'hui indispensable. Aussi bien dans l'urgence avec l'eFAST qu'en anesthésie locorégionale programmée pour la réalisation de bloc nerveux périphérique, ou encore pour la pose de voie veineuse échoguidée.

Un petit manuel de poche a été publié dans ce sens : Manuel d'échographie en anesthésie-réanimation et médecine péri-opératoire

Au programme :

  1. Utilisation en urgence de l'échographie
  2. Échographie céphalique
  3. Échographie cardiaque
  4. Échographie des voies aériennes supérieures et pleuro-pulmonaire
  5. Échographie abdominale
  6. Échographie des membres

Infectiologie

Que ce soit en réanimation dans le cadre de la prise en charge d'un état de choc septique ou bien en chirurgie programmée, il est important de comprendre quels germes peuvent être potentiellement impliqués et quelles sont les antibiothérapies ou les antibioprophylaxies les plus adaptées.

Dans cette optique, le CNEAR a rédigé le Manuel d'infectiologie appliquée en anesthésie réanimation et médecine péri-opératoire, dont le sommaire est similaires aux premiers ouvrages :

  1. Physiopathologie
  2. Outils diagnostiques
  3. Outils thérapeutiques
  4. Situations cliniques : orientations diagnostiques et terrains spécifiques, infection selon le site, infection selon le micro-organisme
  5. Médecine péri-opératoire

Epuration extrarénale

Personnellement, et comme beaucoup d'internes en anesthésie-réanimation je pense, j'ai eu beaucoup de mal à me familiariser avec la dialyse et les différentes techniques possibles. Pour vous avouer la vérité, ces machines me faisaient carrément peur ! J'imaginais quelque chose de mystique dont seuls les excellents réanimateurs très expérimentés pouvaient comprendre (ou les néphrologues évidemment). Du coup, je m'en souciais pas vraiment et je laissais mes chefs gérer pendant mes stages en réanimation. Cependant, le jour où on a dû monter une dialyse en urgence au bloc opératoire, durant un stage d'anesthésie censé être tranquille, je n'ai pas fait le fier... Et je me suis motivé à comprendre les rouages de l'épuration extrarénale (EER). Un livre du CNEAR sur le sujet ne pouvait pas mieux tomber : Manuel d'épuration extrarénale en réanimation.

Voici le sommaire :

  1. Insuffisance rénale en réanimation
  2. Rationnel de l'épuration extrarénale continue (EER)
  3. Terminologie & la nomenclature
  4. Principes du transport de soluté
  5. Indications, timing (start & stop) et la sélection des patients 
  6. Dose d'épuration
  7. Equilibre acide base et les troubles électrolytiques
  8. Accès vasculaires
  9. Circuit d'épuration extrarénale
  10. Membrane
  11. Anticoagulation : principes et protocole
  12. Alarmes : problèmes et solutions
  13. Echanges plasmatiques et MARS
  14. Adaptation des anti-infectieux

Recommandations formalisées d'experts

La société française d'anesthésie-réanimation (SFAR) publient très régulièrement des recommandations formalisées d'experts (RFE) sur leur site internet.

Celles-ci résument les dernières avancées de la science ainsi que les prises en charge qui font foi en cas de litiges médicolégaux. La connaissance de ces RFE est indispensable pour tout médecin anesthésiste-réanimateur.

Formation médicale continue

Malgré le fait d'avoir acquis d'excellentes bases dans cette spécialité, permettant de s'en sortir correctement dans la plupart des situations du quotidien, il peut être intéressant de se former à des situations particulières. Pour cela, la formation médicale continue est indispensable.

Diplôme universaire / inter-universitaire

Un diplôme universitaire (DU) ou un diplôme inter-universitaire (DIU) peut permettre d'acquérir de nouvelles connaissances et/ou compétences dans un domaine particulier, comme la ventilation mécanique ou la prise en charge du traumatisé crânien par exemple.

Ces diplômes sont payants, nécessitent une inscription dans d'autres facultés et peuvent requérir la validation d'un mémoire en plus d'avoir assisté à des journées de formation.

Ces DU/DIU sont nombreux et concernent des thématiques très variées. Un article publié sur le site de l'AJAR Paris propose une liste exhaustive.

EMC Anesthésie-Réanimation

L'EMC Anesthésie-Réanimation est un traité très exhaustif publié par Elsevier-Masson, traitant d'absolument tous les aspects spécifiques de notre métier, sous forme d'articles d'une dizaine de pages rédigés par les plus grand spécialistes du sujet. Il s'agit finalement d'une encyclopédie dont les articles sont constamment réécrits en fonction des avancées de nos connaissances médicales.

Le tarif est très cher pour les particuliers, mais l'inscription à une faculté de médecine ou à une bibliothèque universitaire peut vous ouvrir les droits gratuitement.

Personnellement, avant de me rendre dans un bloc opératoire pour une intervention dont je ne connais pas les particularités, j'essaye de lire l'article sur le sujet. La plupart des opérations sont décrites, avec les particuliratés anesthésiques, chirurgicales et réanimatoires. Je vous propore d'étudier le très long sommaire.

Le congrès SFAR

Chaque année, la SFAR organise un congrès permettant de rassembler les MAR et les paramédicaux impliqués dans notre spécialité afin de discuter de l'ensemble des problématiques du moment et de notre avenir.

SFAR TV

La SFAR, toujours notre société savante, propose très régulièrement des vidéos sur leur chaîne YouTube dans le but de discuter de sujets de controverses et de proposer une réactualisation des connaissances pour le plus grand nombre.

Lecture critique d'articles scientifiques

Bien évidemment, si comme moi vous êtes intéressés par d'autres sujets non traités dans l'actualité médicale, vous pouvez vous tourner directement vers la source, c'est-à-dire vers les articles médicaux. Pour cela, plusieurs revues scientifiques publient sur des sujets d'anesthésie et de réanimation.

Le plus simple est de se rendre vers des bases de données rescensant une grande partie des ces articles. La base la plus connue est PubMed. Son utilisation est très utile pour la rédaction d'une thèse par exemple !

En conclusion

Une multitude de supports est disponible pour se former en anesthésie-réanimation. Tous n'ont pas la même qualité pédagogique, ni la même valeur médicolégale. Ainsi, il est souvent difficile de s'y retrouver.

Dans cet article, j'ai souhaité discuter simplement des voies classiques, officielles et fiables, de notre formation. On constate que la SFAR, notre société savante, ainsi que les entités qui gravitent autour (CNEAR, AJAR, etc.), sont très impliquées.

En revanche, dans cet article, je ne souhaitais pas élaborer une liste d'ouvrages rédigés par des particuliers. Peut être que je le ferai à l'avenir, dans des articles à part, traitant de thématiques précises par exemple.

Et vous, quelles sont vos ressources pour vous former ? Quels sont les ouvrages qui vous ont le plus apporté ?


Si cet article vous a fait réagir, n'hésitez pas à laisser votre commentaire ci-dessous. Toutes les remarques sont les bienvenues !

Enfin, si vous souhaitez être tenu informé lors de la parution de nouveaux articles, je vous conseille de vous abonner à ma lettre d'information. Je ne vous enverrai jamais de publicité ou de SPAMs, c'est promis !

Informations

Publié par Karadocteur
le 11/09/2021 à 13h17
modifié le 11/09/2021 à 13h40

Dans la catégorie Médecine

Newsletters

Souhaiteriez-vous être prévenu lors de la parution de prochains articles sur le blog ? Pour cela, je vous invite à vous abonner gratuitement à ma lettre d'information :

Sur le même sujet

Etat de choc septique
Etat de choc septique
Les virus
Les virus
6e année de médecine et ECN, explications
6e année de médecine et ECN, explications

Commentaires

Votre soutien

Le contenu de ce blog vous intéresse ? Vous aimeriez bien le voir persister et évoluer quelque temps encore ? Alors sachez que votre soutien me serait d'une grande aide :

Me soutenir